Régions de France

Comment fonctionne une assurance vie succession

L’assurance vie vous permet de sécuriser votre capital et de le multiplier. Pour vous permettre dans l’avenir de réaliser des projets, ou pour votre retraite. Elle vous permet aussi de faire une succession en cas de décès avec des avantages pour le bénéficiaire. Comment percevoir une assurance vie après un décès ? Cet article vous dit tout sur comment vous y prendre

Choisir le bénéficier ou les bénéficiers

L’Assurance vie succession est un moyen qui permet à l’assuré de désigner une ou plusieurs personnes pour bénéficier de son capital en cas de décès. Dans un contrat d’assurance vie l’assuré à le libre choix de choisir qui il veut comme bénéficiaire en cas de décès. Cette liberté vous offre le choix de transmettre une partie de votre patrimoine à des tiers en évitant toute contrainte successorale. De manière simple les sommes transmises ne sont soumises à aucune réglementation et fiscalité des successions. Cependant tout le monde ne peut pas être bénéficiaire. La loi exclue des personnes ne pouvant pas être dans cette liste de bénéficiaire du défunt. Il s’agit principalement des membres de professions médicales qui auraient soigné le défunt lors de sa maladie cause du décès. Ensuite nous avons les mandataires judiciaires qui jouent un rôle protecteur pour les majeurs.

Les initiatives et document à fournir en tant que bénéficiaire

La première chose à faire après le décès de l’assuré est de contacter rapidement l’assureur qui s’occupe du contrat dont vous pensez être le bénéficiaire. Vous pouvez retrouver ses coordonnées sur des documents tels que : le formulaire de souscription, conditions générales ou particuliers du contrat, relevé de situation du contrat que l’assureur doit envoyer une fois au moins dans l’an.
Grâce à ces documents vous pouvez donc facilement contacter l’assureur et savoir si vous êtes bénéficiaire et comment faire votre demande. Cependant il est possible que le contrat renvoie à un testament, dans ce cas les bénéficiaires ne seront connus qu’après la lecture du testament par le notaire. Le notaire après sa lecture va informer l’assureur des différents bénéficiaires.
Le versement du capital de l’assurance dépend d’un nombre de document à fourni. Il s’agit du document de décès qui prouve effectivement que l’assuré est mort et que le contrat a pris fin. Ce qui atteste également de votre qualité de bénéficiaire. L’assureur vous demandera l’original du document de souscription du contrat, ainsi que vos coordonnées bancaires et votre extrait d’acte de naissance.

A propos de l'auteur

Benoit

Benoit

Passionné d'économie et de sports. Propriétaire de mon43.fr

Leave a Comment