Politique

Burkini : le Premier ministre parle de valeurs de la République

Lina
Rédigé par Lina

Après avoir interdit le port du burkini sur les plages, les maires respectifs des communes qui ont appliqué les arrêtés, ont reçu le soutien du Premier ministre, Manuel Valls.

Pourtant, ce sont les maires qui ont appliqué ces arrêtés qui sont les plus nombreux, mais ce dernier indique qu’il se présente comme un défenseur des « valeurs de la République », mais cette sortie peut provoquer l’animosité d’une frange de la gauche.

« Vu la situation actuelle, je comprends les maires qui ont pris la décision de trouver des solutions, d’éviter tout ce qui provoquer des troubles », a indiqué le Premier ministre dans une interview accordé à La Provence. « J’apporte donc mon soutien à ceux qui ont adopté ses arrêtés, s’ils veulent encourager le vivre ensemble. »

Le burkini, ce maillot de bain qui couvre le corps et la tête des femmes cache d’après Manuel Valls « la conception naturelle les femmes seraient déréglées, sales, qu’elles devraient en principe être couvertes ».

« Il n’y a pas de comparaison avec les valeurs de la France et la République. Il faut donc que la République puisse prendre ses précautions » indique-t-il.

Répondant aux questions de l’AFP, Pascal Terrasse élu PS, a indiqué de son côté qu’il est étonné par la sortie du Premier ministre qui appuie les maires avant même que le Conseil d’État ne valide cette décision.

« Ces propos n’engagent que lui et ne concerne pas le parti socialiste » juge-t-il. Il estime que le « chef du gouvernement n’as pas lui seul porter la politique laïque de la France ». il a d’ailleurs lancé un appel à un débat.

Le gouvernement appelé à prendre un engagement

De leur côté, les membres du parti de droite ont apprécié la compréhension du Premier ministre par rapport aux décisions prises par les maires à l’instar de Thierry Solère. Mais il a aussi demandé au gouvernement de pouvoir prendre un engagement.

« il faut que la justice fasse tout que cet interdit soit respecté et que le gouvernement puisse lancer l’interdiction du burkini » a-t-il indiqué sur Europe 1.

A propos de l'auteur

Lina

Lina

Contributrice sur Mon43.fr